Chronique des événements courants

Revue de Presse et Chroniques

Boris Souvarine24.8 "Hongkong : premières leçons du bras de fer entre les jeunes manifestants et Pékin"
par Pierre Rigoulot
Télécharger cet article

19.8 "Le maître du Kremlin joue sur les faiblesses de lʼEurope"
par Laure Mandeville
Télécharger cet article

16.8 "Le grand retour des espions russes: bienvenue dans la nouvelle guerre froide"
par Vincent Nouzille
Télécharger cet article

9.8 "Les nouvelles routes de la Soie
Les ambitions expansionnistes du président Xi Jinping consacrent la domination de la Chine d'Asie jusqu'en Afrique. Avant l'Occident"

par Sébastien Falletti
Télécharger cet article

Chine : son infiltration propagandiste à l'ouest

Dans un article publié dans Libération, Laurence Defranoux analyse comment Propagande de la Chine s’infiltre à l’Ouest" : La crise hongkongaise a rappelé, souligne-t-elle, la démesure des méthodes de désinformation pratiquées par Pékin. Cette vieille "arme magique" de Mao se déploie dans les médias des États démocratiques, dans le but de donner une image positive de la Chine.
"Soutenez Hong Kong !" L’appel à l’aide des manifestants s’étalait la semaine dernière sur de pleines pages dans des journaux anglais, suédois, allemands ou canadiens. Dans ces publicités, financées grâce à une levée de fonds citoyenne (...) → Lire la suite de cette chronique.

Ultragauche : le retour des 10 de Tarnac

Dans L'Opinion, Emmanuelle Ducros  relate les menaces et insultes d’un groupe d’ultragauche ont émaillé les réunions de préparation de l’événement qui devait accueillir jusqu'à 50 000 personnes à la fin de l’été. Les organisateurs ont été contraints à renoncer. Voici "comment Julien Coupat a saboté un festival écologique et décroissant dans la Creuse":
Maxime de Rostolan s’est fait un nom en développant le concept des "fermes d’avenir". Une manière de pratiquer l’agriculture à petite échelle et de promouvoir des circuits de proximité. (...) → Lire la suite de cette chronique.

Cuba : l'expulsion de l'OEA en 1962

… était-elle injuste ?   par Eduardo Mackenzie
Le 31 janvier 1962, à l'issue d'une réunion de neuf jours, les ministres des Affaires étrangères de l'Organisation des États américains, à Punta del Este (Uruguay), votèrent l'expulsion de Cuba de l’organisme continental. Pour tenter de bloquer cette mesure, Fidel Castro envoya l'un de ses pions : Raùl Roa. Mais le vociférant ministre des Affaires étrangères, connu pour avoir rejoint le camp des fidelistes à la dernière minute, a échoué. Le vote était clair : 13 voix pour, une contre (Cuba) et six abstentions (Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Équateur et Mexique). Colérique, Fidel Castro insulta la décision et ne cessa jamais de se plaindre. Il affirma que l'expulsion avait été injuste et que Cuba avait été punie pour avoir "montré la voie" aux autres pays, pour avoir réalisé "un progrès social considérable" grâce à la "révolution". La réalité était très différente. (...) → Lire
la suite de cette chronique.

5 juillet - Niger : le groupe État islamique dans le grand Sahara

Le groupe État islamique a revendiqué le 3 juillet l'attaque de camp d'Inates, à la frontière avec le Mali, qui a coûté la vie à 18 soldats nigériens l'avant-veille 1er juiller, a rapporté l'organisme américain de surveillance des mouvements extrémistes SITE. "Les soldats du califat ont attaqué la base militaire d'Inates il y a deux jours", déclare un communiqué qui parle de dizaines de morts et de blessés au sein des troupes nigériennes, rapporte SITE, citant le groupe ISWAP, État islamique en Afrique de l'Ouest, qui a récemment fusionné avec l'État islamique dans le grand Sahara (EIGS), selon des experts de la mouvance islamiste. Une source sécuritaire attribue l'attaque à l'EIGS,(...) → Lire la suite de cette chronique.

4 juillet - Djihadistes : leur trace perdue en Europe

Senior Fellow du Gatestone Institute de New York, Soeren Kern a publié sur le site de cet organisme une longue étude d'ensemble de ce problème lancinant pour nos démocraties (Europe's Missing Islamic State Fighters), dont voici la traduction :
La télévision suédoise a interrogé les élus des cinq municipalités suédoises - Göteborg, Stockholm, Örebro, Malmö et Borås - qui hébergent la plupart des 150 "retournés" de l'organisation État islamique. Toutes ensemble, ces municipalités n'ont pas été en mesure de localiser plus 16 adultes et 10 enfants.
"Les États-Unis demandent à la Grande-Bretagne, à la France, à l'Allemagne et à d'autres alliés européens de reprendre plus de 800 combattants de l'organisation État islamique capturés en Syrie et de les traduire en justice ... Sinon, nous serons obligés de les libérer..." - Donald Trump, président des États-Unis, Twitter, 16 février 2019.(...) → Lire la suite de cette chronique.

3 juillet - Géorgie : une lutte de générations

Sous le titre "Adorer Staline ou rejeter la Russie: en Géorgie, un conflit très générationnel" L'Opinion publie un reportage à Tbilissi et Gori (Géorgie) réalisé par Océane Herrero :
La Russie a mis en place, constate-t-elle, une volée de sanctions économiques contre la Géorgie. Elles répondent à une mobilisation forte des Géorgiens contre l’ingérence russe.
Des tentes et des barrières : le Parlement géorgien est depuis dix jours (...) → Lire la suite de cette chronique.

2 juillet - Chine : l'enjeu de Hong Kong

Professeur de civilisation chinoise, exilé en France après avoir participé au soulèvement de Tiananmen, en 1989, enseignant à l'université de Cergy-Pontoise, Lun Zhang, publie une Tribune dans Le Monde à propos des événements de Hong Kong :
Personne n’aurait imaginé, écrit-il, des manifestations d’une telle ampleur à Hong Kong. Après une manifestation géante d’un million de participants, le 9 juin, le deuxième acte a rassemblé près de deux millions de protestataires, le 16 juin (...) → Lire la suite de cette chroniqueRetrouver le Fil de la Chine 2 juillet - Chine : l'enjeu de Hong Kong → 20 juin - Xi Jinping soutient la voie choisie par la Corée du Nord → 17 juin - Hong Kong se bat pour sa liberté → 14 juin - Chine : Liao Yiwu face à l'Empire des ténèbres → l5 juin — Chine : l'enjeu planétaire des Droits de l’homme → 4 juin — Chine : 30 ans après Tian An-men

1er juillet - Marxisme : le retour de la vieille lutte des classes ?

Notre ami André Senik, agrégé de philosophie, auteur du livre  Le Manifeste du parti communiste aux yeux de l’histoire (ed. Pierre-Guillaume de Roux, 2015) répond, dans une tribune publiée le 28 juin sur le site Figarovox à l'idée, à la mode ces derniers temps, selon laquelle la crise des "gilets jaunes" puis le résultat des européennes marqueraient le retour de la vieille lutte des classes.
Est-ce une façon exaltante de plaquer une vielle grille de lecture sur une situation inédite?  Revenons au sens précis des expressions qui nous peuvent nous servir à désigner les conflits qui structurent la vie politique, mais aussi à les penser et à les traiter.
On doit d’abord considérer comme pertinente et éclairante l’approche sociologique du "duel entre deux France", celle qui vote LREM et celle qui donne ses voix au RN.
Pour l’essentiel, il est bien démontré par la géographie électorale que coexistent en France (...) → Lire la suite de cette chronique.

28 juin - Chypre : la disparition du communiste Christofias

Né en 1946, il aura été Président de la république de Chypre de février 2008 à février 2013. Pendant toute cette période il fut le seul dirigeant communiste au sein de l'Union européenne.
Il avait été élu, n'ayant obtenu que 33 % des voix au premier tour, du fait de la division profonde entre ses adversaires. Son prédécesseur, le nationaliste Tassos Papadopoulos (1934-2008), mourut en décembre de la même année.
Il eut pour successeur le conservateur Nikos Anastasiadis encore en poste aujourd'hui, ayant été réélu en 2018.
Russophone, il était diplômé de l'Institut des sciences sociales de Moscou. .(...) →et Retrouver le Fil de nos chroniques sur le Proche Orient [en juin] : → Chypre : la disparition de communiste Christofias Turquie : sur la défaite d'Erdogan Égypte : Morsi et les Frères musulmans Iran : la censure des restaurantsQatar : un cheikh des Frères musulmansVenezuela une manifestation pro-Maduro à Ramallah

27 juin - Colombie : les anciens des Farc reprennent le maquis

En Colombie, 724 anciens combattants des FARC ont disparu, faisant craindre qu'ils aient rejoint d'autres groupes armés. Depuis le début de ce qui se présentait, aux applaudissements de la communauté internationale, comme un "processus de paix", plus de 1 600 anciens FARC ont rejoint la "dissidence". Les 724 ex-combattants auraient dû participer aux programmes de réinsertion prévus par l'accord de paix signé en 2016 entre le gouvernement colombien et la guérilla des FARC.
(...) → Lire la suite de cette chronique → Retrouver le Fil de nos chroniques sur l'Amérique latine [en juin] : → Colombie : les anciens des Farc reprennent le maquis Venezuela : narco-trafic et HezbollahCuba : le retour du rationnementVenezuela : la ruine de l’industrie pétrolièreVenezuela : le chavisme a détruit l’agricultureVenezuela une manifestation pro-Maduro à Ramallah

26 juin - Venezuela : narco-trafic et Hezbollah

Un entretien du général Cristopher Figuera réalisé par le Washington Post(1) le 24 juin souligne bien des aspects, trop souvent tenus de l'ombre, du régime de Maduro au Venezuela. L'intéressé a dirigé le service de renseignement du pays, le SEBIN (Servicio Bolivariano de Inteligencia Nacional) et démissionné et publié une lettre publique(2), en date du 1er mai, au lendemain du soulèvement raté du 30 avril. "Je suis fier de ce que j'ai fait", déclare-t-il aujourd'hui. Dans cet entretien, il révèle notamment que des cellules du Hezbollah opèrent dans plusieurs régions du Venezuela et y lèvent des fonds.
Il a également estimé que Nicolas Maduro pouvait encore tomber.
Il explique avoir consulté des renseignements selon lesquels le Hezbollah menait des opérations .(...) → Lire la suite de cette chronique

25 juin - Turquie : sur la défaite d'Erdogan à Istanbul

A Istanbul, le 23 juin, Recep Tayyip Erdogan aura connu son plus grand échec en 17 ans de pouvoir
Mais le 24 juin s'ouvrait, nous rappelle Jean-François Bayart dans sa chronique de Mediapart, le procès emblématique d’Osman Kavala et de ses co-inculpés. Procès emblématique tant les chefs d’accusation sont grotesques (...)
D'autre part, l’AKP, conserve en tout état de cause 25 mairies d’arrondissement sur 39, dont les scrutins n’ont curieusement pas fait l’objet d’un contentieux, alors que leurs conditions avaient été les mêmes que celles, jugées "irrégulières", dont Erdogan a argué pour demander l’annulation de l’élection du maire d’Istanbul. (...) → Lire la suite de cette chronique

24 juin - Serbie : les manœuvres Fraternité slave

Les forces spéciales de l’armée serbe vont participer cette année encore aux exercices "Fraternité slave", avec des soldats de Biélorussie et de Russie, entre le 14 et 27 juin à Pančevo. "Environ 600 hommes, dont plus de 200 hommes des forces aéroportées russes, environ 300 hommes des forces armées serbes et 60 soldats de Biélorussie, ainsi que plus de 50 véhicules de combat, vont participer à cet exercice", a indiqué le ministère russe de la Défense.
L’entrainement se déroulera dans la base de la brigade spéciale de l’armée serbe de Pančevo, au nord de Belgrade.
Selon le ministère russe, une cérémonie spéciale se tiendra avant le début des opérations, avec notamment une levée de drapeaux, une parade militaire et une exposition d’armes. Le ministère serbe de la Défense n’a pas encore confirmé l’opération, ni publié (...) → Lire la suite de cette chronique

21 juin - Philippe d'Iribarne : face à l'islamisme

Dans une tribune publiée sur le site Figarovox, Philippe d'Iribarne souligne que "Contre l’islam politique, les Français attendent plus que des incantations". L’habileté de l’islamisme, dans les pays occidentaux, est d’emprunter le langage des droits de l’homme, qui nous intimide et nous leurre, explique en effet ce sociologue, directeur de recherche au CNRS.
Dans sa conférence de presse du 25 avril dernier, rappele-t-il, le président de la République a parlé de manière très ferme de "gens qui au nom d’une religion poursuivent un projet politique, celui d’un islam politique qui veut faire sécession avec notre République" et il a évoqué une "politique ambitieuse de reconquête républicaine". Or pareille politique ne paraît guère prendre corps.
Est en cause le fait que sa mise en œuvre se heurte à un obstacle idéologique redoutable (...) → Lire la suite de cette chronique

20 juin - Xi Jinping soutient la voie choisie par la Corée du Nord

Le dictateur chinois Xi Jinping, attendu ce 20 juin en Corée du Nord, souligne, dans une tribune parue le 19 dans le quotidien nord-coréen Rodong Sinmun que la Chine soutient la "juste voie" suivie par Pyongyang pour résoudre les questions en suspens dans la péninsule coréenne.
Dans cette tribune publiée en première page du journal officiel, le dirigeant chinois indique que les deux pays vont "renforcer leur communication et leurs échanges stratégiques" et que Pékin soutiendra activement les réalisations du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un dans son entreprise de "construction socialiste" (...) → Lire la suite de cette chronique

19 juin - Égypte : Morsi et les Frères musulmans

Décédé pendant son procès ce 17 juin, l'ex-président Mohamed Morsi (1951-2019) a gouverné l'Éypte du 30 juin 2012 au 3 juillet 2013. Représente le parti islamiste à l'élection présidentielle qui suivit la révolution de 2011, il l'avait emporté au second tour face à l'ancien Premier ministre Ahmed Chafik, avec 51,7 % des voix. Premier président élu démocratiquement en Égypte et le premier civil à occuper ce poste, il avait été destitué par un coup d'État en 2013, à la suite d'un vaste mouvement de protestations populaires contre les excès de sa politique. Il était issu de la confrérie des Frères Musulmans (Ikhwan) le mouvement le plus ancien (...) → Lire la suite de cette chronique

18 juin - Cuba : le retour du rationnement

Un reportage d'Hector Lemieux pour Le Figaro souligne à quel point, privé du soutien du Venezuela, Cuba s’enfonce dans une nouvelle crise. Les pénuries alimentaires s’installent. Le régime impose des restrictions :
"Qui est le dernier à attendre pour le poulet ?", lance une mère de famille de Miramar, un quartier cossu de La Havane. La jeune femme s’apprête à rejoindre la vertigineuse file d’attente du supermarché "70 y 3", l’un des trois ou quatre "grands" hypers de la capitale, avec ses cinq caisses enregistreuses d’un autre temps. Il est 9 h 30. Une centaine de personnes font patiemment la queue depuis deux bonnes heures..(...) → Lire la suite de cette chronique

17 juin - Hong Kong se bat pour la liberté

Une immense foule protestataire s'est encore rassemblée ce 16 juin à Hong Kong. La colère était palpable après des affrontements violents entre manifestants et policiers.
Les organisateurs entendent maintenir la pression sur Carrie Lam, la chef de l’exécutif hongkongais,. Or, la veille 15 juin, elle avait annoncé la suspension sans délai du texte prévoyant des extraditions vers la Chine, projet qui avait mis l'ancienne colonie britannique en ébullition. Carrie Lam paraît désormais plus isolée que jamais après une semaine de mobilisation massive des multiples détracteurs du texte d’abord soutenu par Pékin. Le South China Morning Post révélait dans la matinée du 15 (...) → Lire la suite de cette chronique

14 juin - Chine : Liao Yiwu face à l'Empire des ténèbres

À l'occasion de sa première sortie en Europe, Liao Yiwu, écrivain et dissident chinois, que Le Monde présente comme "le porte-voix des bas-fonds" dénonçait dès 2010, dans un entretien avec Nicolas Truong, traduit par Marie Holzman :
le mirage de la croissance et la complaisance de l'Occident. Il venait de publier "Dans l'empire des ténèbres" :
Après quinze tentatives, vous êtes enfin parvenu à quitter la Chine pour rejoindre Berlin, puis Paris, avant de retourner à Pékin. Quelles sont vos premières impressions d'Occident ? À Berlin, j'ai tout de suite remarqué les traces du XXe siècle des extrêmes, du nazisme et du communisme. J'ai eu l'impression d'être à la croisée des chemins entre l'Est et l'Ouest. Ces marques de la mémoire et ces croisements de l'histoire contemporaine m'ont donné une bouffée d'adrénaline. À Paris, j'ai rencontré des amis opposants qui luttent comme moi pour les droits de l'homme et avec qui je ne peux jamais communiquer.(...) → Lire la suite de cette chronique

Vient de paraître : le N°68, de notre revue Histoire & Liberté
"Peuple, Démocratie et Gilets jaunes"

Au sommaire de cette livraison: Éditorial  : Peuple, Démocratie et Gilets jaunes, par Pierre Rigoulot - Dossier  : L'oligarchie, le mot fétiche du populisme, contre la démocratie représentative - par Andre Senik - Si peu nombreux, et pourtant..., entretien avec Sylvain Boulouque - Qui est le peuple de la démocratie ? par Pierre-Henri Tavoillot - ISF, symbole de la justice fiscale ou simple chiffon rouge ? La justice fiscale par un RIC ? Le RIC en toutes matières ? Pas au nom de Rousseau ! par Andre Senik p. 29 - Gilets jaunes: des irresponsables ... responsables de leur irresponsabilité ? par Alain Laurent - Le populisme de gauche: une regression post-marxiste dans la democratie, par Andre Senik - Du recours au référendum, par Jean-Gilles Malliarakis - Sur trois dossiers Gilets jaunes, par Pierre Rigoulot - La démocratie représentative est-elle un oxymore ? par Philippe Raynaud - Lectures Lire Soljenitsyne, par Elena Balzamo - Comptes rendus de lecture par Pierre Rigoulot, Florence Grandsenne Sylvain Boulouque... (...) → Lire la suite du sommaire Commander ce numéro

12 juin - Iran : la censure des restaurants

À Téhéran, la police a fermé, nous informe Le Monde, des centaines de restaurants "portant atteinte à la morale islamique". Un numéro spécial a été mis à la disposition des Iraniens qui désirent dénoncer, par un simple SMS, les "actes immoraux" commis dans l’espace public. "Publicité non conforme sur Internet", "musique illégale", incitation à "la débauche" . La police iranienne a annoncé, samedi 8 juin, avoir fermé des centaines de restaurants et cafés à Téhéran pour atteinte à la "morale islamique". Les forces de l’ordre "se sont occupées des propriétaires de restaurants et de cafés qui contrevenaient à la morale et (…) 547 établissements ont été fermés et onze contrevenants arrêtés", a déclaré le général Hossein Rahimi, chef de la police pour la capitale.(...) → Lire la suite de cette chronique

11 juin - Venezuela : la ruine de l’industrie pétrolière

Un reportage de Patrick Bèle, envoyé spécial du Figaro montre comment et pourquoi ce pays, qui dispose des premières réserves pétrolières au monde, peine aujourd'hui à produire 700 000 barils par jour .À Cabimas, sur la rive orientale du lac de Maracaibo, les installations pétrolières abandonnées laissent suinter du brut qui est en train de polluer la plus grande réserve d’eau douce d’Amérique latine.
Punto Fijo s’est transformée en ville fantôme. (...) → Lire la suite de cette chronique

10 juin - Venezuela : le chavisme a détruit l’agriculture

Envoyé spécial du Figaro Patrick Bèle fait le point sur le désastre produit par le régime chaviste. Dans un élevage bovin, la production vénézuélienne est ainsi passée de 14 millions de têtes en 2000 à 10 millions en 2018.
Les grands propriétaires terriens ont été l’une des premières cibles de Hugo Chavez. L’intervention de l’État et l’effondrement du secteur pétrolier ont détruit le secteur.
"On ne peut plus travailler normalement au Venezuela, et encore moins dans l’agriculture, se désole Carlos,(...) → Lire la suite de cette chronique

7 juin - Mémoire : un témoignage de Renée Fregosi

Dans Causeur, notre amie Renée Fregosi décrit une expérience bien significative du climat régnant à l'Éducation nationale. "On ne parle pas de la haine des Juifs aux petits lycéens niçois, résume-t-elle, mais on peut leur décrire les massacres à la machette au Rwanda."
Invitée à parler de la mémoire des génocides devant des lycéens niçois, j’ai tenté d’évoquer la haine dont sont l’objet les Juifs aujourd’hui. Élèves et professeurs se sont insurgés.
Il y a quelques semaines, je participai dans un lycée niçois à événement intitulé "La Semaine de la mémoire et de la recherche". Pendant quatre jours, des lycéens écoutaient des témoignages de victimes de génocides(...) → Lire la suite de cette chronique

6 juin - Qatar : un cheikh des Frères musulmans

Chaque jour du Ramadan, le quotidien gouvernemental qatari Al-Arab publie un enseignement coranique de cheikh Youssef Al-Qaradawi, ancien directeur de l’Union internationale des érudits musulmans (IUMS). Éminent idéologue des Frères musulmans, Al-Qaradawi est protégé et soutenu par le régime qatari depuis de longues années.Le cheikh Al-Qaradawi, grand chef spirituel des Frères musulmans considère : "Allah a maudit les Juifs. Les chrétiens se sont égarés"
Dans son cours du 14 mai 2019, Al-Qaradawi se focalise sur les derniers versets de la première Sourate du Coran, Al-Fatiha (L’Ouverture), qui dit : "Guide-nous dans le droit chemin. Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux (...) → Lire la suite de cette chronique

Chine : l'enjeu planétaire des Droits de l’homme

L'éditorial du "Monde" le rappelle. Trente ans après la répression sanglante du mouvement de Tiananmen, Pékin a développé des formes redoutables de coercition sur son territoire et rejette les valeurs universelles fondatrices du système des Nations unies.<
Il avait fallu un peu moins de trente ans à la Chine communiste pour lancer, à partir de 1978, les premières réhabilitations des victimes du maoïsme : celles qui avaient été persécutées par le mouvement antidroitier des années 1950, puis par la Révolution culturelle, ou qui avaient manifesté place Tiananmen, déjà, en 1976, en hommage à Zhou Enlai, tout juste décédé. (...) → Lire la suite de cette chronique

Chine : 30 ans après Tian An-men

Trente ans après Tiananmen, Frédéric Lemaître, correspondant du Monde à Pékin décrit ce qu'il appelle "l’hiver du militantisme" :
Le mardi 9 mai, vers 9 heures du matin, un inconnu frappe à la porte de Xu Yan, dans l’ouest de Pékin. "Votre mari est jugé aujourd’hui", lui annonce-t-il avant de s’éclipser. Son mari, Yu Wensheng, célèbre avocat, a été battu et arrêté, sous les yeux de leur fils, le 19 janvier 2018.
Depuis, sa femme, discrète mais opiniâtre, remue ciel et terre pour obtenir sa libération. Ni elle ni ses avocats n’ont été informés(...) → Lire la suite de cette chronique

Venezuela une manifestation pro-Maduro à Ramallah

Une manifestation en faveur de Maduro s’est tenue à Ramallah, capitale de l'Autorité palestinienne, devant le bureau de représentation vénézuélien. Les manifestants scandaient : "Ô Hugo Chavez, ô martyr ! Nous ne renoncerons pas à nos objectifs ! Amérique, tu es le terrorisme ! L’Accord du siècle à la poubelle ! Nous foulons aux pieds ceux qui normalisent [les relations avec Israël] et les espions".
Membre du Comité central du Fatah Jamal Muhaisen, qui était présent, a adressé un "message de solidarité" au peuple vénézuélien "frère". Il s’est déclaré convaincu que le peuple et l’armée du Venezuela se rallieraient autour du président Maduro et déjoueraient avec succès le "complot" américain qui vise à "mettre le monde à genoux" (...) → Lire la suite de cette chronique

→ RETROUVER nos chroniques antérieures