logo ihs

Fabien RousselPCF : l'irrésistible ascension de Fabien Roussel

Chronique du 26 novembre

Sans surprise, Fabien Roussel a été désigné, dans le cadre du 38e congrès du PCF qui s'est tenu les 24 et 25 novembre, secrétaire national. Il vient en remplacement de Pierre Laurent qui devient N° 2. Voici comment Le Figaro en ligne le 20 novembre présentait l'événement à l'avance [nous publierons demain 27 novembre la recension des débats dans Le Monde]

Après avoir été mis en minorité par les militants, le secrétaire national sortant Pierre Laurent va laisser sa place.

Huit ans après avoir pris la tête du Parti communiste (PCF), Pierre Laurent va laisser son fauteuil de secrétaire national à l'issue du 38e Congrès qui se tiendra dimanche. Dès mardi soir, la commission des candidatures du PCF a validé un accord entre Pierre Laurent et le député du Nord Fabien Roussel, candidat à sa succession.

Il y a un mois, le vote des militants avait mis le texte de Pierre Laurent en minorité (37.9 % des voix), au profit du "Manifeste pour un PCF du XXIe siècle" (42,1 %) porté notamment par le patron des députés communistes, André Chassaigne, et par Fabien Roussel. C'est la première fois qu'une direction sortante est ainsi désavouée.

Après ce vote et d'intenses tractations, Pierre Laurent a accepté de lâcher son poste de secrétaire national à condition d'être nommé à la tête du conseil national du PCF, le parlement du Parti. Il avait lui-même ouvert la porte lundi à cette solution de compromis en faisant savoir qu'il était prêt à laisser la place de numéro un Roussel, à condition de se voir attribuer une place éminente. L'ancien journaliste âgé de 61 ans avait pris en main en 2010 les destinées du Parti communiste, qui peine aujourd'hui à exister dans le paysage politique, concurrencé par La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon.

"Je sais que les communistes ne veulent ni de la division, ni de la victoire des uns sur les autres. J'ai consulté. J'ai beaucoup parlé avec Fabien Roussel. Tout le monde souhaite qu'une liste unique soit construite demain (mardi) par notre commission des candidatures", a reconnu Pierre Laurent lundi.

→ Lire aussi : Pierre Laurent risque d'être empêché de briguer un troisième mandat à la tête du PCF
→ Lire aussi : Au PCF, Pierre Laurent et Fabien Roussel tous deux "disponibles" pour diriger le parti
→ Lire aussi : Choc historique au PCF: la direction du parti mise en minorité
→ Lire aussi : Ian Brossat monte au créneau pour défendre Anne Hidalgo>

Pour vous abonner ou commander un numéro de notre revue Histoire & Liberté

Recevoir nos mises à jour →" "Revenir au fil de nos chroniques

Tweet