logo ihs

Venezuela : 7 millions de suffrages contre Maduro

En ligne le 17 juillet

votants du referendumLe 14 juillet, Antonio Guterres,  secrétaire général de l’ONU exprimait son sentiment quant à la situation au Venezuela  où, selon lui, "Il existe un besoin urgent d’un dialogue national entre le gouvernement et l’opposition".

Le Haut Commissariat aux réfugiés de l’ONU (HCR) venait en effet de publier les chiffres de demandes d’asile déposées par des Vénézuéliens : 52 000 depuis janvier, soit plus du double de celles recensées tout au long de l’année 2016.

Le 15 juillet, 5 anciens présidents latino-américains sont venus à Caracas pour assister à la consultation organisée par l’opposition en tant qu’observateurs internationaux.

À son arrivée, le Mexicain Vicente Fox a jugé que le scrutin marquait le début "du chemin vers la fin" du gouvernement Maduro, qui "doit comprendre que personne n’en veut et qu’il ne peut pas continuer à détruire l’économie" du Venezuela.

Le lendemain 16 juillet, plus de 7 millions de Vénézuéliens participaient à une consultation  jugée "symbolique" – car légalement non contraignante – organisée par l’opposition contre le projet d’Assemblée constituante du président Nicolas Maduro.

Les recteurs d’universités étaient garants de l’organisation.

Rectrice de l’Université centrale du Venezuela, Cecilia García Arocha, a ainsi  déclaré que le pays "a envoyé un message clair à l’exécutif national et au monde". Elle soulignait  que 6 492 381 personnes ont voté dans le pays, et 693 789 à l’étranger.

Ce scrutin a été endeuillé par un crime typqiue des "colectivos" chavistes. Une femme, a été tuée lors d’une fusillade devant un bureau de vote situé dans l’ouest de Caracas. Selon le parquet, des inconnus à moto ont ouvert le feu sur les personnes qui patientaient pour voter, tuant une femme de 61 ans et faisant trois blessés lors du premier fait de violence grave signalé au cours de cette consultation.

"Il ne s’était rien passé de grave, aucune tragédie à déplorer, mais Maduro et son régime ont vu" l'immense affluence, avait auparavant déclaré en conférence de presse Maria Corina Machado,  responsable de l’opposition.

Au soir de ce scrutin l’opposition a recensé plus de 7,1 millions de participants à la consultation. Les électeurs, dont beaucoup étaient vêtus de blanc ou aux couleurs du drapeau jaune, bleu, rouge du Venezuela, sont venus glisser leur bulletin dès l’ouverture du scrutin, dans des boîtes en carton installées dans des bureaux de vote par la coalition d’opposition le MUD, sigle désignant la Table de l’unité démocratique rassemblant l'ensemble des forces s'opposant au chavisme dont l'actuel président Maduro est, depuis la mort de Ugo Chavez en 2013, l'héritier.

Revenir au fil de nos chroniques
→  Recevoir nos mises à jour

Tweet