Il faut connaître la sinistre histoire d'hier pour comprendre la tortueuse politique d'aujourd'hui et de demain.

Boris Souvarine

Soutenir l'IHS, y adhérer : c'est possible

La Bibliothèque d’histoire sociale - La Souvarine met à la disposition des lecteurs une documentation et des archives exceptionnelles sur l’histoire du communisme, du socialisme et du syndicalisme.
Pour tout renseignement,
→ consulter le site des archives des Hauts-de-Seine
→ ou s’adresser à la bibliothèque elle-même : bibliotheque.souvarine@hauts-de-seine.fr
→ou par tél. 01 46 14 09 32

Institut d'Histoire Sociale

 

Bienvenue

sur le

nouveau site

de

l'Institut d'Histoire sociale

Recevoir nos mises à jour
Nous écrire

 

Histoire & Liberté :
la revue de
l'Institut d'Histoire sociale
→ Dernier numéro paru : Les Mythes révolutionnaires sont fatigués

Couverture du N°60 de Histoire et Liberté

→ La collection de Histoire & Liberté est en ligne
Commander et s'abonner
Où trouver Histoire & Liberté ?

CHRONIQUES DE L'ANNÉE 2016

2 décembre
Indonésie : les manifestations
islamistes de Jakartamanifestation islamiste à Jakarta

En Indonésie désormais, les organisations radicales appellent à l’arrestation du gouverneur de la capitale indonésienne, chrétien d’origine chinoise, pour blasphème.
Il y a dix jours, Jokowi, président de la république, s’était déclaré "déterminé à stopper la montée du radicalisme". Et n’a pas lésiné sur les moyens. Le 30 novembre, des rassemblements ont eu lieu dans plusieurs villes à l’appel de la police et de l’armée, les participants priant et chantant pour «appeler à l’unité», et Jokowi a réuni les plus hautes figures militaires, politiques et religieuses pour une réunion de "concorde nationale". Les grandes organisations islamiques se sont désolidarisées du mouvement anti-Ahok, certaines interdisant même à leurs membres de participer à la manifestation. Des panneaux ont été posés un peu partout célébrant la diversité de l’Indonésie, pays musulman le plus peuplé du monde. Des hélicoptères ont lâché des tracts menaçant de poursuites toute tentative de violence vendredi. Environ 22 000 membres des forces de l’ordre ont été mobilisés pour éviter tout débordement à l’issue de la "prière collective" anti-Ahok, mais beaucoup ne seront pas armés en signe d’apaisement.
Cette manifestation, à laquelle ont participé 200 000 militants islamistes revendiqués, intervient intervient quelques jours après l’arrestation de trois suspects liés à l’Etat islamique(...) →   Lire la suite de cette chronique

1er décembre
Russie : la presse pleure
en Fidel Castro la perte d’un amiexit fidel castro

La mort de Fidel Castro, annoncée le 26 novembre, a déclenché une longue période de deuil officiel à Cuba, où la figure du Dealer Maximo demeure centrale dans l’île toujours dirigée d’une main de fer par son frère Raúl.
Mgr Thomas Wenski, archevêque de Miami, a publié un court communiqué rappelant que le "jugement divin" attend Fidel Castro, pour qui l’heure est venue de rendre des comptes au Très-Haut : "Le jugement de Dieu qui est miséricordieux est aussi juste", a-t-il rappelé. Dans le concert de louanges qui entoure le défunt tyran, c’est un bémol qui mérite d’être souligné. Dans les pays libérés du communisme on aurait pu espérer des réactions encore plus vives. Mais la presse officielle de la Russie a choisi au contraire de saluer la mémoire de l’allié de toujours, le tyran communiste. ¡Hasta siempre!le site Russia Todayadresse un amical "Adieu", à l’ombre du "Comandante". Le site de désinformation (...) →  lire la suite de cette chronique

30 novembre
 Sur la tombe de Castro...
quelques critiques salubres...exit fidel castro

Un verre à moitié plein c'est aussi un verre à moitié vide. Les dirigeants occidentaux ont fait preuve de lucidité en déclinant l'invitation du régime cubain aux obsèques du dictateur... La France officielle était représentée par Ségolène Royal et sans doute Valérie Trierweiler eût fait aussi bien l'affaire.
Notre vrai motif de satisfaction réside plutôt dans le fait que la presse parisienne, si souvent complaisante pour le castrisme, s'est sentie obligée de publier quelques critiques salubres et justes dont nos lecteurs trouveront ci-dessous les références.
Rappelons que Pierre Rigoulot directeur de l'Institut d'Histoire sociale a pubilé à ce sujet une tribune dans Le Figaro du 28 novembre sous le titre Castro: les mensonges de la révolution et a pu intervenir sur divers médias audiovisuels.
On a pu lire ailleurs (...) →  lire la suite de cette chronique

29 novembre 2016
 Le PCF et son pseudo-ralliement
à MélenchonChassaigne et Mélenchon

Les images de la cérémonie fort significative présidée par Jean-Luc Mélenchon en souvenir de Castro l'Infidèle, permettaient de déceler la trace de la colère du candidat de la gauche radicale à l'endroit du PCF.
Les médias n'avaient-ils pas annoncé le ralliement, par l'effet d'un vote de militants du Parti, avec une majorité d'ailleurs courte, à 53,6 %, et donc d'apparence démocratique, à la candidature de l'ancien trotsko-socialiste ?
En fait quant au candidat lui-même les réticences étaient considérables. Et elles le restent. André Chassaigne, son ancien rival de 2011, en vue de la campagne de 2012, regrette(...)
→  lire la suite de cette chronique

Castro en 1969 aux côtés des dirigeants soviétiques28 novembre 2016 ? Castro : les mensonges de la révolution

Dans une tribune publiée par Le Figaro le 28 novembre, Pierre Rigoulot espère que Cuba va s'ouvrir à la démocratie dont elle a été cruellement privée sous la domination de la fratrie. C'est ainsi, souligne-t-il, que commence la révolution castriste : par des mensonges de Castro, jurant que la révolution était démocratique et n'avait rien à voir avec le communisme.
En mourant, Castro quitte définitivement la vie publique cubaine, même si on peut penser que son exemple et ses idées seront souvent invoqués quelque temps encore. Castro n'était plus en première ligne, mais il jugeait, contrôlait, surveillait les uns et les autres, donnait son aval – ou non – à la politique menée par son frère Raùl.
Privé de cette présence tutélaire (...)
→  lire la suite de cette chronique

Colloques et conférences

Les conférences de l'Institut d'Histoire sociale ont repris à Nanterre...

Mardi 13 décembre
de 18 heures à 20 heures à Nanterre
Kader Abderrahim : "Daech : quelle stratégie politique et militaire ?"

La fiche de la conférence
→ Plan d'accès à Nanterre
S'inscrire au dîner qui suivra

Conférences précédentes

ANNÉE 2016

Mardi 22 novembre Florence Grandsenne évoquait "Budapest 1956"La fiche de la conférence

Mardi 8 novembre Alain Laurent évoquait son livre : "L'Autre individualisme"La fiche de la conférence

Le colloque 2016 de l'Institut d'Histoire sociale a eu lieu le 19 octobre sur le thème "L’Islamisme conquérant : une nouvelle offensive totalitaire ?" → fiche détaillée

Mardi 14 juin Renée Fregosi évoquait son livre : "Les Nouveaux Autoritaires"La fiche de la conférence

Jeudi 19 mai Cécile Vaissié évoquait son livre : "Les Réseaux du Kremlin en France"La fiche de la conférence

Jeudi 14 avril à Nanterre Franck Liaigre "Les FTP. Nouvelle histoire d'une Résistance" La fiche de la conférence

Mardi 22 mars "Le Venezuela et la question pétrolière" par Paula Vasquez

Lundi 14 mars "Un Soljenitsyne nord-coréen ?" par Pierre Rigoulot

Lundi 25 janvier "Pour qui roule l’État islamique ?" par Xavier Raufer → La fiche de la conférence

ANNÉE 2015

Lundi 14 décembre : "La Corée du Nord aujourd'hui" par Pierre Rigoulot → La fiche de la conférence L'enregistrement

Jeudi 10 décembre : "L’Espagne, entre populisme et sécession catalane" par Antonio Elorza → La fiche de la conférence L'enregistrement

Mercredi 25 novembre : "Congrès de Bakou : Quand le Komintern appelait les musulmans au djihad" par JG Malliarakis → La fiche de la conférenceL'enregistrement

Lundi 9 novembre : Le Manifeste du parti communiste aux yeux de l'Histoire par André Senik → La fiche de la conférenceL'enregistrement de la conférence

Jeudi 5 novembre : L’échec historique des élites grecques par Georges Prévélakis → L'enregistrement de la conférence → La fiche de la conférence

Mardi 29 septembre : Totalitarisme islamiste : les démocraties désarmées ? par André Bercoff → La fiche de la conférenceL'enregistrement

Dimanche 4 octobre "Journées Alain" à Mortagne : une conférence de Pierre Rigoulot sur Lucien Cancouët

Le colloque annuel de l'Institut d'Histoire sociale a eu lieu le 17 juin à la Maison de l'Europe

Mercredi 15 avril : Heurs et malheurs de la démocratie vénézuelienne → La fiche de la conférenceL'enregistrement

Jeudi 26 mars: Où en est aujourd’hui la gauche radicale française? par Sylvain Boulouque → La fiche de la conférenceL'enregistrement

Jeudi 19 février : Revisiter Yalta par JG Malliarakis
pour le 70e anniversaire → La fiche de la conférence →

Jeudi 22 janvier : Marxisme-Léninisme ? débat : Marcel Gauchet André Senik → La fiche de la conférence

EN 2014 Mardi 13 mai 2014 : Le Chavisme par Paula Vasquez → La fiche de la conférencel'enregistrement

Jeudi 6 février 2014 : Le Soulèvement ukrainien par Annie Daubenton → l'enregistrement

Mardi 14 janvier 2014 : Beria décrypté par Françoise Thom → La fiche de la conférenceL'enregistrement

 

 

Archives

[en construction]

Est-et-Ouest

Années 1949-1983

Années 1984-1993

Index

 

 

 

 

 

 

 

Documents

Qui sommes-nous ?

Institut d’Histoire Sociale :
4, avenue Benoît-Frachon
92023 Nanterre Cedex
téléphone 01 46 14 09 30
courriel : ihs.souvarine@gmail.com

La Bibliothèque Souvarine